Maté

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une boisson miracle que j’ai découvert il y a quelques mois: le maté. Bien que le maté soit une infusion traditionnelle issu de la culture des indiens Guaranis consommée en Argentine, au Chili, au Paraguay, en Uruguay, au Brésil méridional, au Proche-Orient, au Liban, Syrie et de plus en plus en Turquie; je l’ai découvert grâce à Timothy Ferriss, auteur de la “Semaine de 4 heures”, qui fut mon livre de chevet cet hiver et une référence dans le domaine du “lifestyle design”…Voire son blog pour plus d’informations…
 
Cette boisson a de nombreuses qualités et bienfaits: 
économique, les 100g ne coutent normalement pas plus de 3€ et ça dure longtemps…
naturelle et délicieuse pour les amateurs de boissons à base de plantes. Le maté est plus ou moins fort en fonction de la quantité d’herbe et la méthode de préparation.
stimulante, elle réveille l’intellect plus que le thé et le café, sans la fébrilité du café…
digestive, elle est aussi connue pour ses vertus de coupe-faim…
mais aussi diurétique, amaigrissante : glycogénolytique (brûle le sucre) et lipolytique ou lipo-réducteur (brûle les graisses), anti-oxydant, anti-cellulite, contre le vieillissement cellulaire. (source Creapharma.ch)
 
Bref, c’est excellent. Le matin, je bois un café parce que je ne peux dissocier le réveil de l’odeur et le goût du café qui soulèvent mes paupières. Mais ensuite, plusieurs fois dans la journée si je peux, je bois du maté.
 
Préparation: Wikipédia décrit un rituel de préparation plutôt contraignant…
Le maté se boit dans une calebasse avec une paille spéciale nommée bombilla.
Je verse d’abord de l’eau tiède dans ma calebasse sur quelques grammes d’herbes. Je secoue, et je retourne de façon à déposer les particules les plus fines près de l’ouverture afin de ne pas les boire. On vide l’eau tiède sans l’herbe et on remplit de nouveau d’eau chaude frémissante cette fois.

C’est le maté vert qui a le goût le plus naturel et probablement le plus de vertus. Le maté grillé, quant à lui, a un goût plus fumé et sympathique mais dont on se lasse plus vite, à mon goût.
 
On trouve du maté dans certains café argentins/brésiliens/paraguayens (Paris…) mais aussi chez les torréfacteurs ou maisons de thés type Mariage Frères voire sur Internet.
Bonne dégustation !!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.